La protéine qui vous rend addict au fromage

Présente dans le lait, la caséine aide également à renforcer les défenses immunitaires et à augmenter la musculature du corps.

Impossible de résister à l’appel d’une raclette ou d’une bonne pizza 4 fromages ? Rien de plus normal ! D’après une étude publiée par des chercheurs à l’Université de Yale aux États-Unis, le fromage serait tout aussi addictif que certaines drogues. La raison ? Un ingrédient appelé caséine, une protéine (voir lexique ci-dessous) présente dans tous les produits laitiers.

Au cours de la digestion, cette fameuse caséine libère une substance appelée casomorphine, qui rend complètement accro. Eh oui, les drogues les plus puissantes sont celles naturellement sécrétées par le corps lui-même ! Présente massivement dans le lait (80 % des protéines contenues dans le lait de vache) et dans le lait maternel (20 à 40 %), la caséine est un nutriment indispensable pour le bon fonctionnement du corps humain.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux !

 

Les bénéfices

Contrairement à la plupart des protéines présentes dans la viande, la caséine se digère très lentement. En effet, il lui faut plusieurs heures pour être parfaitement assimilée par le corps et arriver jusqu’aux muscles, ce qui réduit ainsi l’apparition des carences alimentaires.

La caséine contient également une série d’acides aminés essentiels, tels que la glutamine et la leucine (voir lexique ci-dessous) qui ont des propriétés bénéfiques pour les muscles et le système immunitaire. Ces derniers augmentent par exemple le taux d’hormone de croissance1, favorisent les dépenses caloriques et lipidiques tout en prévenant la dégradation des muscles.

Parmi les autres bienfaits de la caséine, il ne faut pas oublier son apport en phosphate, un minéral qui booste ainsi aussi bien les performances physiques que l’endurance. Essentiel pour équilibrer le niveau d’acidité (pH) dans le sang, le phosphate renforce les dents et les os tout en participant à la distribution de l’énergie dans le corps.

Les inconvénients

Qui dit caséine dit produits laitiers et qui dit produits laitiers, dit… lactose ! Et ce glucide (voir lexique ci-dessous) peut provoquer des troubles digestifs. Une partie non négligeable de la population – entre 30 et 50 % des adultes en France – y est d’ailleurs intolérante.

Autre souci, la caséine conserve parfois des polluants accumulés lors de l’élevage des animaux. C’est le cas par exemple du mercure, composant chimique dangereux pour la santé et plus particulièrement pour le cerveau.

LEXIQUE

Protéine

Molécule constituée d’acides aminés. Les protéines possèdent des rôles très divers : certaines participent à la structure des membranes qui entourent les cellules tandis que d'autres interviennent dans divers mécanismes physiologiques (hormones, anticorps, enzymes). On en trouve énormément dans le bœuf, le poulet, le poisson, le soja et la spiruline.

Glutamine

Acide aminé jouant un rôle dans le maintien de l’intégrité de la paroi intestinale et l’équilibre acido-basique de l’organisme. Elle sert aussi à la fabrication de la glucosamine endogène qui, à son tour, participe à la réparation des cartilages et tendons.

Leucine

Acide aminé qui permet de déclencher la construction musculaire. Très utile pour les sportifs, elle permet aux os, à la peau et aux muscles de se reconstituer correctement après une blessure ou un effort intense. Par ailleurs, au moment d’ingérer de la leucine, le pancréas sécrète de l'insuline pour faire diminuer le taux de sucre dans le sang.

Glucide

Substance composée de carbone, d'hydrogène et d'oxygène. Les glucides jouent un rôle énergétique pour les organismes vivants et sont la principale composante des fruits, du pain, du riz et des pâtes. On range les glucides dans deux catégories : les glucides simples – appelés aussi « sucres rapides » (le glucose, le fructose, le saccharose et le lactose) – sont rapidement absorbés par la muqueuse digestive et ont un goût sucré ; les glucides complexes – les fameux « sucres lents » – sont essentiellement représentés par l'amidon et présents dans les féculents, les racines et des tubercules.

  1. Les hormones de croissance assurent la croissance des os longs et optimisent le métabolisme du corps.

Poster un Commentaire

avatar
  Suivre la conversation  
Me notifier des