Alysa Liu, poupée de glace

« C’est une poupée qui fait non, non, non. » Alysa Liu ne connaît probablement pas Michel Polnareff mais elle en incarne parfaitement la chanson. Du haut de ses 13 ans, la jeune patineuse est en effet devenue championne des États-Unis, barrant la route du titre à toutes ses adversaires ! Pas des minimes, pas des benjamines, pas des poussines. Des grandes ! Derrière elle notamment : sa compatriote Bradie Tennell, 21 ans, championne des États-Unis en titre et médaillée de bronze par équipes aux JO 2018. Un beau tableau de chasse pour Alysa Liu qui participait à sa première compétition chez les seniors.

Malgré son âge, la native de Clovis (Californie) ne doit son titre à personne. Elle est allée le chercher toute seule. Certes, Bradie Tennell, en tête du classement à l’issue du programme court, est complètement passée à côté de son programme libre (4e), ce qui a facilité les affaires du jeune prodige. Pour autant, la victoire d’Alysa Liu apparaît comme vraiment méritée. Avec trois triples axels réussis sur l’ensemble des championnats (un lors du programme court et deux pendant le programme libre), la Californienne a pris des risques totalement fous. À ce stade de la compétition, jamais un seul triple axel n’avait d’ailleurs été tenté… C’est dire le culot de la gamine.

Comble du succès

Avec ce titre, Alysa Liu marque les esprits et s’annonce comme la future étoile de la discipline. « Elle a un talent phénoménal et un avenir radieux devant elle », a souligné Tara Lipinski, championne olympique 1998 et ancienne détentrice du record de précocité, à l’âge de 14 ans. À l’époque, Tara Lipinski avait fait fondre tous les observateurs en devenant la même année, en 1997, championne des États-Unis et championne du monde. Un doublé inédit à cet âge-là sur lequel elle s’appuiera, l’année suivante, pour rafler le titre suprême. Avant de passer professionnelle dès 1999.

Alysa Liu ne peut malheureusement rêver à pareil dénouement. Il lui faudra attendre. En effet, les règlements internationaux actuellement en vigueur lui interdisent formellement de participer aux Championnats du monde juniors et seniors ! D’après les textes, un athlète doit avoir 15 ans au 1er juin de l’année précédant une compétition pour pouvoir s’y aligner. Ainsi, en l’état actuel des choses, Alysa Liu – née le 8 août 2005 –  ne devrait donc pas pouvoir participer aux Mondiaux 2020 et 2021… Un comble pour celle qui a obtenu sportivement son ticket pour les Mondiaux 2019 ! « Ce n’est pas grave ! J’aurai plus de temps pour travailler mes combinaisons et perfectionner mes sauts », a-t-elle relativisé. Une belle preuve de maturité pour cette championne qui a déjà tout d’une grande.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
SoFP Recent comment authors
  Suivre la conversation  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
SoFP
Invité
SoFP

Quel sublime petit prodige ! Merci de nous faire partager ces images. Un vrai régal !