DÉBAT : Faut-il introduire une ligne à 4 points au basket ?

Le débat est lancinant et revient aux oreilles des fans de basket depuis bientôt quatre ans. Et si le basket se dotait d’une nouvelle ligne, à 4 points cette fois-ci, pour récompenser les tireurs adeptes des tirs longue distance ? L’idée a émergé pour la première fois en 2014 à la suite d’une lettre ouverte d’un journaliste américain d’ESPN : Tom Haberstroh. Trois ans plus tard, le grand patron de la NBA, Adam Silver, expliquait y réfléchir…

En effet, lors de la saison 2010-2011, les équipes NBA prenaient en moyenne 18 tirs à 3 points par match. Aujourd’hui, elles en shootent 29 chaque soir ! Cette recrudescence de tirs longue distance découle de l’évolution du basket et du coup, des expérimentations ont eu lieu, notamment lors du dernier All Star Game.

Aux États-Unis, joueurs et entraîneurs sont régulièrement interrogés sur ce sujet qui n’en finit plus de diviser. La ligue américaine, elle, temporise, mais les exploits longue distance de Stephen Curry (Golden State Warriors) – qui a marqué le plus grand nombre de tirs à 3 points sur une saison en 2015, 2016 et 2017 (!) – et le jeu des Houston Rockets – 42 tirs à 3 points par match cette saison (!) – relancent régulièrement le débat. Et sur ce sujet, les avis sont souvent diamétralement opposés. Comme à la rédaction de Sport&Associés. À vous de juger désormais !

« Le basket doit évoluer pour ne pas mourir. » Kobe Bryant l’a dit. Et cette évolution doit prendre la forme de l’instauration d’une ligne à 4 points sur tous les parquets. Voici les raisons pour lesquelles il faut absolument militer en sa faveur. 

– Parce que l’audace mérite d’être récompensée. Et shooter à 4 points, ça c’est de l’audace !

– Parce que tirer à 3 points, c’est devenu trop facile ! Le nombre de tentatives à 3 points par match augmente sans discontinuer depuis 7 saisons et, chaque année, plus de 23 000 tirs à 3 points sont réussis en NBA. C’est un fait : dans le basket moderne, le shoot longue distance est devenu – trop ? – banal. 

– Stephen Curry a besoin de challenges : il a déjà marqué en carrière 4 880 points juste avec ses shoots à 3 points ! Il dépassera bientôt le total cumulé de Reggie Miller (2 560) et Ray Allen (2 973)…

– Parce que les Warriors n’ont pas lancé une mode, ils ont transformé le basket moderne.

– Parce que les Rockets ont tenté l’an dernier plus de 40 tirs à 3 points en moyenne par match.

– Parce que le suspense fait partie de l’ADN du basket et la dramaturgie de chaque fin de match sera totalement renouvelée.

– Parce qu’à deux possessions de la fin du match et avec un déficit de 8 points, la victoire est encore possible.

– Parce qu’en 2016, Golden State aurait pu faire durer le suspense contre Cleveland en finale (93-89 au 5e et dernier match).

– Parce que le jeu sera plus aéré et les shooteurs ne seront pas les seuls récompensés : les défenses vont s’écarter, créant plus facilement des décalages et assurant une avalanche de dunks à chaque match.

– Parce que le basket sait évoluer ! Il l’a déjà fait en 1979 en instaurant la ligne à 3 points pour augmenter le spectacle.

– Parce qu’en 1979 aussi, de nombreux joueurs et entraîneurs trouvaient cette décision ridicule.

– Parce que la raquette a changé trois fois de taille depuis la création de la ligue américaine.

– Parce que les Harlem Globetrotters ont instauré des zones circulaires à 10,66 m du cercle en 2010 et que leurs « shows » sont toujours aussi spectaculaires. Et surtout : chacune de leurs innovations finit toujours par se retrouver sur les parquets de NBA !

– Parce que dans « NBA2K18 », un mode permet de tirer à quatre points ! Et c’est vraiment de la balle !

– Parce que tout le monde peut changer d’avis, même les nombreux sceptiques : Steve Kerr, Damian Lillard, Larry Bird, etc.

– Parce que les autres sports savent évoluer. Le Top 14 s’est amélioré en instaurant le bonus offensif. Même le football a fait évoluer les règles : depuis 1990, le gardien n’a plus le droit de prendre à la main une passe en retrait. Pourquoi le basket serait-il le seul à rester dans le passé ?

Mettre en place sur les parquets de basket une ligne à 4 points serait la pire évolution dans le jeu de l’histoire de ce sport. La plus stupide, la plus insensée et la plus dénaturante. Les conséquences seraient semblables à l’introduction de la perche du Nil dans le lac Victoria dans les années 1960. La destruction de tout un écosystème.

Voici pourquoi :   

– En introduisant une ligne à 4 points, cela redéfinirait de facto les dimensions du terrain et donc, la préparation physique des joueurs.

– L’apprentissage du basket serait bouleversé : il faudrait alors réapprendre de nombreux gestes techniques, de placements et déplacements.

– Cela impliquerait l’émergence d’une nouvelle race de joueurs, catastrophique pour l’univers de la balle orange. Des Antoine Walker 2.0. Passé par Boston, Dallas, Atlanta, Minnesota et Miami, Antoine Walker avait déclaré dans une interview : « Pourquoi je shoote autant à 3 points ? Parce qu’on ne peut pas tirer à 4 points ! » C’est dire le QI basket du garçon… Pour rappel, il affiche en carrière une réussite longue distance de 32,5 %, ce qui est famélique.

– Avec cette ligne à 4 points, la difficulté pour défendre – physiquement et tactiquement – serait si grande que les équipes se contenteraient de ne pas défendre…

– On s’ennuierait autant à regarder un match qu’à assister à un All Star Game. Un spectacle qui met en scène des types qui tirent à tout-va et courent partout sans opposition n’a rien d’attractif… Sans défense, l’attaque ne peut être séduisante !

– Cette ligne à 4 points marquerait la mort du jeu intérieur. Les pivots subissent déjà aujourd’hui une forme d’extinction désolante avec l’avènement du tir à 3 points, devenu obsessionnel. Les noms de Patrick Ewing, Shaquille O’Neal, Hakeem Olajuwon, n’appartiendront plus qu’à des légendes urbaines… Et quand on oublie l’histoire d’un sport, on le tue ! 

– Même « NBA Street » sur PlayStation n’y avait pas pensé ! Pourtant, le jeu vidéo avait eu l’audace d’inventer le gamebreaker, ce alley-oop venu d’une autre galaxie, dont le caractère spectaculaire permettait d’inscrire un panier qui compte double tout en retirant un point à l’adversaire.

– La BIG3 – la ligue de 3 contre 3 d’anciens joueurs NBA créée par le rappeur Ice Cube – possède une ligne à 4 points. Je vous mets au défi de réussir à prendre du plaisir devant un match de BIG3…

Par Marc Fayad

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Damagic74So FP Recent comment authors
  Suivre la conversation  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
So FP
Invité
So FP

Je suis contre à 100% ! Et entièrement d’accord avec les arguments du « contre ». Il n’y aura plus de jeu de défense, tous les tirs se feront à mi-distance et donc, plus de stratégie et de combinaisons, donc plus d’intérêt .

Damagic74
Invité
Damagic74

Contre a 100% ça deviendrait du cirque ! Le basket est deja tres spectaculaire pas la peine d en rajouter!