Maillots mythiques – Épisode 2 : Mighty Ducks 1993-1994

La franchise de hockey sur glace à la tête de canard énervé a marqué les esprits de toute une génération avec sa tunique mythique.

« C’était mieux avant. » Cette phrase, on l’a tous pensée ou entendue au moins une fois dans notre vie. Que cela soit dans la mode, la musique, la littérature, la décoration et même dans le sport, le rétro est un véritable phénomène sociétal. Pourquoi ? La réponse tient en un mot : nostalgie.


Dans les années 1990, la notion de « cool » est centrale. Déterminante même. De l’école primaire au lycée, il faut en permanence trouver un moyen d’impressionner les amis. Et le meilleur moyen d’y parvenir tient parfois à un vêtement. C’est le cas du maillot de la franchise NHL des Mighty Ducks of Anaheim de 1993-1994.

À mi-chemin entre un film culte et un parc d’attractions mythique, cet uniforme de hockey sur glace, c’est le détail vestimentaire qui fait la différence, assurant un carton plein dans toutes les cours de récré françaises.

Dans les années 90, les Ducks généraient à eux seuls 80% des ventes de maillots de la NHL. Crédit : NHL.

Quand Mickey se met au hockey

Discipline estampillée pour brutes canadiennes, le hockey sur glace se détache peu à peu de cette image dans les années 1990 et commence à charmer le grand public. Et cette révolution culturelle part de Los Angeles. En effet, la Californie possède ce côté incubateur glamour : ce qui y fonctionne – de la mode au sport – conquiert inévitablement le monde. Alors, quand Wayne Gretzky, le meilleur joueur de tous les temps, débarque chez les Los Angeles Kings en 1988, tout semble réunit pour enclencher la première étape de cette mutation.

Qui dit Californie dit Hollywood. Et qui dit Hollywood dit… Walt Disney ! En 1992, le film The Mighty Ducks – Les Petits Champions connaît à sa sortie un succès retentissant avec 51 millions de dollars de recettes au box-office. L’histoire de cet avocat condamné pour conduite en état d’ivresse et qui devient entraîneur de hockey sur glace donne des idées à la maison mère de Mickey Mouse. Walt Disney contacte alors la Ligue nationale de hockey sur glace (NHL) pour créer sa propre équipe. La NHL, alors en pleine expansion, ne passe pas à côté d’une telle occasion et accepte que Disney monte sa franchise dès la saison 1993-1994.

Pour donner une identité à son équipe, la firme américaine allie génie et culot. Et n’oublie à aucun moment de surfer sur le succès de son film culte : le nom de « Mighty Ducks » ainsi que les tenues des joueurs sont des références directes au long-métrage. Par ailleurs, la franchise décide de s’installer à Anaheim, dans la banlieue de Los Angeles, à quelques pas de Disneyland Resort, l’un de ses plus grands parcs d’attractions.

Un logo culte

Les Mighty Ducks of Anaheim glissent sur la glace pour la première en 1993 avec un maillot qui marquera l’histoire du sport et de la culture américaine pour les générations à venir. Conscient qu’il ne faut pas se mettre à dos les puristes attachés à la culture virile du hockey, Disney concocte alors un logo… méchamment brutal !

Avec sa tête de canard agressif et désincarné, l’avatar des Mighty Ducks évoque davantage le serial killer Jason Voorhees (issu du film Vendredi 13) qu’un personnage pour enfant. Et comme si ça ne suffisait pas, le géant américain du divertissement a rajouté deux crosses qui se croisent pour former un X, telles des épées sur des armoiries belliqueuses. Le ton est donné.

Au niveau des couleurs, on se demande si les Mighty Ducks sont kitsch ou juste stylés. Une chose est sûre, là encore Disney n’a pas eu froid aux yeux et s’est acheté une véritable identité. En optant pour un vert et un violet qui auraient très bien pu habiller les Oompa Loompas dans Charlie et la chocolaterie, la firme a fait le choix d’une association unique dans l’univers du sport. De la NFL à la NBA en passant par le football, aucune célèbre équipe ne présentait de telles couleurs.

L’iconique ailier des Anaheim Mighty Ducks, Paul Kariya a réussi à emmener son équipe en finale lors de la saison 2002-2003. Crédit : NHL.

La réussite est totale. Tant sur le plan esthétique que commercial. Disney va même jusqu’à développer des attractions dans son parc ainsi que produire un dessin animé autour de son équipe de hockey. En l’espace de quelques saisons seulement, le géant américain réussit à bâtir la plus célèbre équipe de hockey sur glace au monde. En 1998, le média américain Variety estime d’ailleurs que les Mighty Ducks génèrent à eux seuls 80 % des revenus merchandising de la NHL, les 26 autres franchises se contentant des miettes… Côté sportif, la franchise de Disney est en revanche moins à la fête : seulement 4 qualifications en playoffs entre 1993 et 2006 pour une seule finale en Stanley Cup (2003).

En 2006, Walt Disney quitte le navire. Les Mighty Ducks of Anaheim sont alors rebaptisés (en Anaheim Ducks) et voient leur logo complètement modifié. Dès l’année suivante, ils remportent leur première (et unique à ce jour) Stanley Cup.

Découvrez la présentation d’équipe la plus folle de l’histoire du sport nord-américain !

Poster un Commentaire

avatar
  Suivre la conversation  
Me notifier des